22 avril 2024

THE LOYAL CHEATERS « And All Hell Broke Loose »

THE LOYAL CHEATERS
« And All Hell Broke Loose »
12 titres (35’39’’)
Rock / Punk Rock - Allemagne / Italie - sortie le 26.04.2024
GO DOWN RECORDS
pochette THE LOYAL CHEATERS and all hell broke loose 2024 photo THE LOYAL CHEATERS 2024
Ce groupe, se partageant entre l’Italie et l’Allemagne, s’est formé en 2020. Le line-up se compose de la chanteuse guitariste Lena McFrison, du batteur Richie Raggini, du guitariste Max Colliva et du bassiste Tommy Gun, tous deux aux chœurs. Silvio Pasqualini interviendra aux cordes et piano et neuf chanteurs et chanteuses poseront leurs voix sur différents titres.

Après un premier single « Surrender », une version revisitée d’un titre phare de CHEAP’S TRICK, leur premier album « Long Run…All Dead ! » est sorti le 18.02.2022 sur DEAD BEAT RECORDS. Ce deuxième album sort chez GO DOWN RECORDS.

Les douze titres permettent d’apprécier la voix claire et modulée de la chanteuse et les bons solos présents tout au long de l’album sauf sur un titre, la musique évoluant dans différents registres de rock pour un album varié et bien agréable à écouter, sans être répétitif, car très coloré.

Trois titres sont bien ancrés Punk Rock. « Madhouse » sur lequel on découvre la voix de Lena, « Can’t Go Out » où se dégage un petit air BAD RELIGION dans la mélodie du couplet, refrain avec chœurs et l’excité « Spit On Me » à la basse bien présente et refrain avec chœurs scandés.

Rock sur « Sugar Lover Boy » aux couplets ambiance THE PRETENDER, superbe refrain avec des ouhouh en chœurs, le seul titre sans solo. Rock aussi pour « Dynamite » avec voix aiguë et passages de guitare à la STATUS QUO, après le refrain et même riff façon « Caroline » avant l’excellent solo sans oublier « Coming Back » avec voix masculine, batterie mise en avant, refrain entraînant avec solo sur la voix, qui s’envolera dans une sonorité plus aiguë, sur batterie bien frappée, titre qui terminera l’album.

Rock mélodique sur « Crazee You Say », entraînant avec belles guitares et sur « Baby Boomer » avec batterie guitares en intro, chant appuyé, chœurs et beau solo final avec piano.

Et on aura même droit à du speed rock sur « Eat The Rich » bien excité et une voix plus éraillée, le titre mettant en scène le solo le plus technique avec final tonitruant.

« Hound Dog » est typé blues en intro pour le titre le plus posé, voix cajoleuse qui se révèle puissante sur le refrain, avec longs solos plus émotionnels.

On appréciera également « That Feeling » avec voix masculine en intro sur guitare, puis rock en duo, voire plus, superbement mélodique comme le solo à la très belle sonorité, un titre limite Heavy Rock US.

« And All Hell Broke Loose » est un album bien plaisant, rock/punk, coloré, varié et inspiré, sur lequel la chanteuse, impétueuse par moments, trouve bien sa place sur cette musique vivifiante que les musiciens interprètent avec conviction et passion. THE LOYAL CHEATERS a tout pour attirer l’attention d’un très large public.
Cerbadd / ODYMETAL / le 20.04.2024.

💂 English version of conclusion of the review :

.../…

«And All Hell Broke Loose» is a very pleasant album, rock/punk, colorful, varied and inspired, on which the female singer, impetuous at times, finds her place on this invigorating music that the musicians interpret with conviction and passion. THE LOYAL CHEATERS has everything to attract the attention of a very wide audience.
Cerbadd / ODYMETAL / 20th April 2024.






21 avril 2024

BLOOMING DISCORD « Memories From The Future »

BLOOMING DISCORD
« Memories From The Future »
Cd promo 10 titres ( 44’58’’)
Metal Alternatif / Metalcore – France – disponible, sorti le 16.02.2024
INDEPENDANT / WHERE THE PROMO IS
pochette BLOOMING DISCORD memories from the future 2024  photo BLOOMING DISCORD 2024
BLOOMING DISCORD est un groupe marseillais de Métal Alternatif / Metalcore créé en 2015 qui possède à son actif deux EPs « Brambles And Bones » en 2018 et « Shambles And Stones » en 2022, les voici de retour avec leur premier album intitulé « Memories From The Future ».

Franchement musicalement, ce n’est pas la peine de tourner autour du pot car BLOOMING DISCORD nous offre un cocktail de toute beauté dont la recette se montre aussi bien explosive qu’adoucie sur des lignes mélodiques imparables.

Du coup, pour réaliser cette recette qui mérite d’être savourée, voici la liste des ingrédients nécessaires, sans dosage précis, à savoir : DYMYTRY, FIVE FINGER DEATH PUNCH, STONE SOUR, KILLSWITCH ENGAGE, AVENGED SEVENFOLD et PAPA ROACH.

On trouvera une touche à la SOILWORK nous rappelant l’album « Natural Born Chaos » sur le refrain et l’ambiance qu’il dégage sur le titre « You Won't Be Alone » et sur « Latch » on trouvera un petit air de « Legends Never Die » sur les parties électro-acoustiques rappelant la reprise que DYMYTRY a faite.

Concernant la prestation vocale, elle reste remarquable aussi bien en growls ou en claire et on trouvera des tonalités de tous les groupes cités ci-dessus, dans une très bonne maîtrise.

Une très belle découverte que « Memories From The Future » grâce au mélange remarquable des styles des groupes cités, de la touche personnelle du groupe et des lignes mélodiques vocalement et musicalement de très haute volée. Il ne vous reste plus qu’une chose à faire, découvrir BLOOMING DISCORD avec le titre « Latch » qui résume très bien leur style.
MONKEYMETAL alias Troll / ODYMETAL / le 20.04.2024.

💂 English version of conclusion of the review :

.../…

A very nice discovery that «Memories From The Future» thanks to the remarkable mixture of the styles of the groups cited, the personal touch of the group and the melodic lines vocally and musically of very high flight. There is only one thing left for you, to discover BLOOMING DISCORD with the title «Latch» which sums up their style very well.
MONKEYMETAL aka Troll / ODYMETAL / 20th April 2024.






20 avril 2024

SYCOMORE « Antisweet »

SYCOMORE
« Antisweet »
Cd promo 8 titres (50’01’’)
Sludge Metal – France – disponible, sorti le 24.11.2023
SOURCE ATONE RECORDS / AGENCE SINGULARITES
pochette SYCOMORE antisweet 2023 photo SYCOMORE 2023
Formé en 2015, SYCOMORE est un trio de Sludge Metal originaire de la ville d’Amiens, possédant déjà à son actif trois albums « Phantom Wax » de 2016, « Nectar » en 2018 et « Bloodstone » en 2020. Fin 2023 sera l’occasion pour SYCOMORE de rajouter une quatrième pièce à son parcours musical intitulé « Antisweet » avec un chant hurlé, voire écorché, muni de différentes textures et de chant clair en petite quantité mais avec un air de mélancolie et envoûtant sur « Eternal Watts ».

Il faut reconnaître que l’univers du Sludge dans sa globalité est un domaine où je suis certes, un grand novice en la matière et auquel j’ai aussi du mal à adhérer. Après plusieurs écoutes de l’album de SYCOMORE, je peux préciser que leur milieu musical est lourd, gras, même poussiéreux par moments, le tout dans une ambiance qui fera ressortir une incertitude se montrant parfois chaotique et/ou désespérée.

Tout en continuant et en passant par un côté corrosif, influencé et inspiré de l’univers Black Metal et à titre d’exemple « Eternal Watts » et son riff répétitif entêtant ou encore « Masquerader » qui sera pour moi celui où j’ai eu la meilleure accroche.

Cependant sur le chemin, on pourra notamment croiser un mélange de Grunge Rock qui s’intégrera aux titres dont « Hear The Wind » sera le plus démonstratif et sur « Slurs » on retrouvera un aspect Doom et plus inattendu sur « Captain Vitamin » un énorme break atmosphérique mélangeant ce que l’on pourrait définir comme des bruits d’insectes dans un environnement abyssal, tout cela bien angoissant.

SYCOMORE a dans tous les cas, réussi à créer sa propre identité musicale qui se montre à la fois complexe et surprenante qui ravira les fans du groupe et de Sludge Metal, mais qui nécessitera plusieurs écoutes attentives et approfondies pour les non-initiés afin de l’apprécier à sa juste valeur.
MONKEYMETAL alias Troll / ODYMETAL / le 18.04.2024.

💂 English version of conclusion of the review :

.../…

SYCOMORE has in any case, managed to create its own musical identity that is both complex and surprising that will delight fans of the band and Sludge Metal, but that will require several attentive and thorough listening for the uninitiated in order to appreciate it at its true value.
MONKEYMETAL aka Troll / ODYMETAL / 18th April 2024.