29 février 2020

V « 42 »

V
« 42 »
Cd 9 titres (36’50’’)
Rock Planant – France – disponible
M & O MUSIC / M & O OFFICE
Groupe fondé en 2005 par Gaby (chant et basse) et Victor (batterie et chant). Premier album « Made in Silence » en 2011 avec un second guitariste. « Là Où Les Maux Nous Blessent » sort en 2015, avec un nouveau 2ème guitariste, Martin Willens. Simon (guitare et chant) arrive fin décembre 2017, comme deuxième guitariste pour l’enregistrement des 9 titres de « 42 ». Francis Moze, pianiste (bassiste de MAGMA et GONG ayant joué avec Jacques Higelin et Bernard Lavilliers…) intervient sur plusieurs titres.
Le groupe fait une reprise bien personnelle de « Welcome To The Machine » de PINK FLOYD (PF), tiré de l’album de 1975 « Wish You Were Here » et cela a une importance majeure. En effet, l’album est majoritairement dans l’ambiance générale de ce groupe légendaire, comme « Vitriol », « Entre Ces Mains » et « Le Foublié » avec guitare acoustique et chœurs.
« Hyper-Lacrimal », le titre le plus fort, n’échappe pas à cette influence « psyché/planante », musicalement très proche de PF, avec le trio de conjugaisons de Francis Cabrel en 1994, « Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai » pour « nous dessinions, nous dessinons, nous dessinerons », un titre à la mémoire de Charlie-Hebdo, dont l’équipe a été décimée lors de l’attentat terroriste du 07.01.2015. (Mais n’oublions pas les autres victimes de ce triste jour et du lendemain). On remarquera le solo sur « Lovicide Placide » et l’utilisation de claviers sur « Cataracte ».
Les paroles sont très sophistiquées et il n’est pas facile de les décrypter, c’est le moins que l’on puisse dire, mais on sent bien le malaise « ambiant et général ». La musique inspirée de PF amplifie cette sensation mélancolique et planante.
Même l’éléphant sur la pochette, perdu sur un parking semble être dans un autre monde …
Un album pour initiés, mais aussi pour ceux qui s’essaient à tout sans à priori, et qui peut tout de même interpeller.
Cerbadd / ODYMETAL / le 29.02.2020.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire