13 août 2018

DEVIN TOWNSEND PROJECT "Eras I – Vinyl Collection Part I"



« Eras – Vinyl Collection Part I » est un coffret contenant 7 LP de Devin Townsend avec DEVIN TOWNSEND PROJECT. Sorti début juin 2018, trois coloris étaient possibles pour les vinyls.

Petite présentation en image de la version Limited Deluxe Clear 7LP Box Set (2000 copies seulement).


 




29 juillet 2018

ANWYNN « Forbidden Songs »

ANWYNN
« Forbidden Songs »
Cd promo 11 titres (42’45’’)
M & O MUSIC
Metal Sympho – Belgique – sorti en 2012


Créé en 2007 à Bruxelles, le groupe évolue dans un style métal symphonique, orienté Heavy et Death, autour d’une chanteuse lyrique et d’un chanteur death. Quatre autres musiciens sont crédités sur cet album avec en invité, Daniel Mostosi, aux flûtes et cornemuse et un batteur studio, Olivier Wittenberg (CYCLOPE VISION). Un nouveau batteur a rejoint le groupe depuis.
Le mélange des voix est relativement satisfaisant et efficace (ce qui devrait être un atout pour réellement se démarquer) et la musique est bien liée, mais dans ce genre musical, il est inévitable, encore plus que pour d’autres, que la comparaison avec les groupes référents soit faite.
A noter « Across The Seven Seas », avec ses aspects celtiques, rappelle fortement un titre de feu Gary MOORE, pour l’approche musicale, un titre repris par NIGHTWISH, période Tarja (les meilleures – Tarja et la période). « At The Gates Of Madness» termine plus que brillamment l’album et me fait dire qu’il va falloir être attentif à la suite après ce premier essai. Sans doute que pour ceux qui découvriront ce genre, déjà bien développé, l’album sera apprécié, pour les autres qui connaissent d’autres groupes, et de très bons, ce sera moins évident. Néanmoins, une écoute est indispensable pour se faire une idée sur « la relève ».
Cerbadd / ODYMETAL / 12.01.2013


http://www.m-o-music.com/
https://www.facebook.com/momusiclabel

                                                                
Nota bene : chronique publiée à l’origine sur un ancien site d’ODYMETAL.


26 juillet 2018

ABSU « Absu »

ABSU
« Absu »
Cd 13 titres (53’45’’)
CANDLELIGHT RECORDS
Mythological Occult Metal – USA – sorti en 2009

FOURREAU. Lisibilité du livret 12 pages avec photo : excellente. 

Démarrant son histoire en 1989 sous le nom de DOLMEN avant de le changer en 1990 pour AZATHOTH et de finalement opter pour le patronyme actuel en 1991, ce n’est que fort tardivement que je découvre ce groupe américain par le biais de l’éponyme « Absu » paru en 2009. Hormis « Mythological Occult Metal : 1991-2001 » sorti en 2005 une compilation de rareté et de live, le dernier album en date d’ABSU à savoir « Tara » remonte à 2001. Des années de silence marquées en particulier par des problèmes de line-up, le besoin de faire une pause nécessaire, mais aussi par la convalescence de son leader chanteur batteur Proscriptor suite à un accident. Depuis son rétablissement, ce dernier fût bien occupé entre sa vie privée, sa contribution à de nombreux projets, le fonctionnement de son label et la construction de son propre studio de mastering / post production. Pour en revenir à « Absu », le groupe évolue dans un Mythological Occult Metal. C’est un mélange de black métal (base musicale et voix de Proscriptor) avec quelques éléments death métal (comme quelques vocaux sur « 13  Globes ») et progressifs, le tout portant des thèmes basés sur l’occulte et les mythologies. On remarquera également une influence thrash ainsi que la présence de solos. De surcroît, on relèvera la présence de claviers utilisés essentiellement en soutien et pertinemment. L’ensemble peut être sans concessions (à l’instar de «Night Fire Canonization »), aller droit au but (tel le court et expéditif « Girra’s Temple ») ou prendre de l’ampleur sur scène (comme « Amy »).

Par ailleurs, on pourra noter de grosses cassures inattendues sur « Between The Absu Of Eridu & Erech  » et « Those Of The Void Will Re-Enter », le second propose un démarrage en douceur ainsi qu’un final tempétueux. Par le biais de « In The Name Of Auebothiabathabaithobeuee », vous croiserez un long solo. Le petit instrumental «Twix Ysterday, The Day & The Morrow » est ambient. En ce qui concerne « Ye Uttuku Spells », il met en scène une dualité entre un refrain posé et des couplets énergiques. Quant à « … Of The Dead Who Never Rest In Their Tombs Are Attendance Of Familiar Spirits .. », il met en scène des arrangements, des claviers bien davantage présents, et devient totalement instrumental à mi-parcours pour se finir de manière ambiante. Après un sommeil de huit années, le groupe est bien affamé. ABSU réussit son retour avec un bon album éponyme que les amateurs du genre et son public ne peuvent ignorer.
Eagle / ODYMETAL / 06.08.2010



https://candlelightrecordsuk.bandcamp.com/

Nota bene : chronique publiée à l’origine dans le fanzine n° 29 d’ODYMETAL.

25 juillet 2018

WHEN REASONS COLLAPSE « Full Of Lies »


WHEN REASONS COLLAPSE
« Full Of Lies »
Cd 7 titres (20’23’’)
Auto Production / M & O OFFICE
Death Core – France – sorti en 2011

WHEN REASONS COLLAPSE est un jeune groupe français, fondé en 2008, qui, fort d’un premier 5 titres nommé « Tale Of Crime » en septembre 2010, revient cette année avec un second EP intitulé « Full Of Lies ». Ce dernier présente 6 morceaux ainsi qu’une introduction montant crescendo « Another Beginning » afin de vous faire mijoter avant le véritable démarrage des festivités. Le quintet, comprenant dans ses rangs une chanteuse, n’est pas là pour vous endormir mais bien pour vous réveiller et sûrement pas en douceur. Evoluant dans du death core à tous les niveaux, WHEN REASONS COLLAPSE ne fait pas de quartiers et on imagine très bien l’énergie déployée sur scène tout au long de l’écoute. L’édifice met également en scène quelques chœurs d’inspiration hardcore et un morceau comme « Wounded » offre à ces derniers plus de place.

D’autre part, le groupe sait maîtriser ses explosions de colère de par la présence de phases davantage mi-tempo ou posées. Ces « accalmies » amplifient la force de frappe comme sur « Made Of Stone » qui se révèle par moments plus lourd. En ce qui concerne « Will To Die », il synthétise cet EP et renferme par ailleurs des plans de guitare davantage mélodiques. Quant à l’éponyme « Full Of Lies », il se voit doté d’un long final instrumental. Les amateurs du genre peuvent s’attarder sur cet EP sans problème.
Eagle / ODYMETAL / 19.10.2011.






Nota bene : chronique publiée à l’origine dans le fanzine n° 31 d’ODYMETAL.

RAPPEL : le second album « Omen Of The Banshee » est disponible.

24 juillet 2018

WHEN REASONS COLLAPSE « Omen Of The Banshee » disponible et merchandising


Le second album du quintet parisien de WHEN REASONS COLLAPSE « Omen Of The Banshee » est sorti le 25 mai 2018. 

Au niveau merchandising pour ce nouvel, il existe un sweat à capuche, plusieurs modèles de t-shirt / girly (ci-dessous, un modèle de t-shirt avec le sweat à capuche).





Vous pouvez aussi commander sur le site du groupe le premier album « Dark Passengers », le second EP « Full Of Lies » ainsi que du merchandising.








23 juillet 2018

DEVIN TOWNSEND PROJECT "Ocean Machine - Live at the Ancient Roman Theatre Plovdiv"

Devin Townsend revient avec DEVIN TOWNSEND PROJECT avec un nouvel enregistrement live (un triple) intitulé "Ocean Machine - Live at the Ancient Roman Theatre Plovdiv". Sorti il y a vingt ans, l'album "Ocean Machine" y est notamment joué dans son intégralité.


Ce live existe dans différents formats. Petite présentation en image de la version Deluxe artbook 3 CD + 2 DVD + Blu-ray célébrant les vingt ans de "Ocean Machine".




22 juillet 2018

ROCK HARD 189 (juillet/août 2018)


Rock Hard #189


Le ROCK HARD de juillet/août 2018 (#189) est disponible dans tous les bons kiosques depuis le mercredi 11/07. Les exemplaires des abonnés ont été envoyés le 05/07.

En couverture de notre numéro d'été, un sujet 100% collectif et collégial intitulé 'Le Banc Des Remplaçants' : 23 matchs historiques entre des titulaires et des suppléants qui ne sont pas des #Bleus ! 😉 Bon Scott/Brian Johnson, Paul Di'Anno/Bruce Dickinson, Rob Halford/Tim Ripper Owens, Ozzy Osbourne/Ronnie James Dio, Ian Gillan/David Coverdale, etc.
Au sommaire, des interviews de : Michael Romeo, Powerwolf, The Vintage Caravan, Ghost, Tagada Jones, Lucifer, Kissin Dynamite, Doro, Bad Wolves, Obscura, Little Caesar, Stocks, Sinsaenum, Shylmagoghnar, Dee Snider, Arena...

Egalement au programme : une interview du coauteur du livre événement 'Enjoy The Violence', le Purgatoire (2wo), le Book Qui Tue (Guillaume Bernard / Klone), I Like To Movie, Movie (Stéphane Buriez / Loudblast, Sinsaenum) & Suivez Le Guide ! (Uriah Heep).

Et avec ceci ? Le calendrier des festivals 2018, les 'Toutes Premières Fois' de Esa Holopainen (Amorphis), les 'Dix Commandements' de Doug Aldrich (The Dead Daisies, ex-Whitesnake, ex-Dio, etc.) ou encore un reportage réalisé à bord de la croisière 70.000 Tons Of Metal et le live-report du concert parisien de Exodus et Savage Messiah.

Sur le CD sampler ce mois-ci, plus d'une heure de bonheur en compagnie de Dee Snider, Clutch, Doro, Sinsaenum, Alice Cooper (live à l'Olympia 2017 !), Michael Romeo, Nashville Pussy, Devin Townsend Project (live symphonique !), Koritni, Bukowski, Ultraphonix (avec George Lynch et Corey Glover !), The Magpie Salute (avec Rich Robinson !), U.D.O., Tarja (live !) et Funny Ugly Cute Karma (Découverte du mois)

Bonne lecture, bel été à toutes et à tous, n'oubliez pas de (vous faire) mettre de la crème solaire et bonne finale de Coupe du Monde aux Bleus et, surtout, aux sportifs du canapé. On ne le répétera jamais assez : attention aux luxations du poignet en décapsulant votre bière préférée ! (*) 🤘 🤘
(*) A consommer avec modération. Ou avec qui vous voulez. (Rires en cascades)

N.B. : hors-série annuel Hellfest 2018 à venir.