9 janvier 2021

UNDER ATTACK « Virus Alert »

UNDER ATTACK
« Virus Alert »
9 titres (38’03’’)
Metal / Hard Rock 80 – Italie – sortie le 12.01.2021
SLIPTRICK RECORDS / GRAND SOUNDS PR
Concept album autour de la finance dominante dans un futur où les techniques collectives de manipulation seront la base dans un monde apocalyptique. Mais l’espoir de nouvelles libertés et de démocratie grâce à une intervention surnaturelle devrait stopper les forces du mal et l’autodestruction. Voilà un résumé succinct de ce que j’ai pu lire, si j’ai bien tout compris. Tout un programme dont on sent malheureusement les prémices en ces temps dissolus. 
Le groupe est composé de trois musiciens italiens, Daniele Sciacca au chant, Fabio Rossi à la guitare et Nando Bonini cumulant guitare, basse et batterie et on peut penser que sur scène, des invités viendront augmenter le line-up. L’ensemble évolue dans un heavy/hard rock des années 80 où les guitares sont mises à honneur. 

« Soldier » débute dans un hard rock fluide, comme une introduction sans réelle surprise du concept mais déjà on remarquera les solos. 
« Ready For Escape » débute réellement cet album par un bon riff heavy et un rythme soutenu, un superbe refrain mélodique dans une ambiance et intonations vocales à la LOST HORIZON et des guitaristes délivrant de superbes solos. 
« Secret Plan » est plus Hard Rock, avec voix plus appuyée, riff et solo. 
« The Rules » avec claviers est un mi tempo présentant un beau refrain prenant et solos toujours aussi travaillés. 
Bon Riff Heavy sur « Beyond The Sea » avec solo en arrière du chant qui s’excite par moment. 

« Under Attack » est le titre le plus hard avec son gros riff bien lourd. Les guitares sont d’une grande précision en support du chant, un titre technique musicalement mais d’une belle efficacité tout comme le solo incisif sur rythmique puissante. 
« The Sign And The Cross » est une ballade épique débutant acoustique, puis l’ambiance devient plus lourde avec basse et chant entouré de multiples arrangements. Le solo est d’une grande finesse et on regrettera qu’il ne soit pas plus long, même s’il perdure en arrière du chant. 

On retrouve un excellent riff heavy sur « The Last War » un titre bien rythmé au chant précis et très mélodique avec de grandes et sublimes guitares et solos sur basse appuyée. 
« The End Of The Road » sert de conclusion au concept. Musicalement, c’est plus posé sur néanmoins basse bien présente et toujours ces solos en arrière-plan qui donnent de la texture aux titres. La voix mélancolique est d’une belle fluidité sur basse/batterie unie, le solo étant puissant et parfaitement mené jusqu’au final. 

Sans révolutionner le genre, le groupe a su varier sa musique entre Heavy et Hard en mêlant énergie, mélodie et mélancolie, sans passages extrêmes, mais avec de belles guitares et une voix claire assurée, bien en place. Un album plaisant qu’il convient de découvrir et un groupe à suivre pour la suite mais aussi à voir en concert, les titres les plus heavy devant se révéler encore plus. 
Cerbadd / ODYMETAL / le 08.01.2021. 

💂 English version of excerpt and conclusion of the review :


…/… 

« Ready For Escape » really starts this album with a good heavy riff and sustained rhythm, a superb melodic chorus in an atmosphere and vocal intonations at the LOST HORIZON, and guitarists delivering superb solos. 

.../… 

Without revolutionizing the genre, the band knew how to vary its music between Heavy and Hard, mixing energy, melody and melancholy, without extreme passages, but with beautiful guitars and a a clear voice assured, well in place. A pleasant album to discover and a band to follow in the near future but also to be seen in concert, the heaviest tracks to be revealed even more. 
Cerbadd / ODYMETAL / 8 th January 2021. 








Aucun commentaire:

Publier un commentaire